compostage-en-surface
#engrais-naturel
Le compostage en surface
4.1/5 (8 évaluations)
Lecture en 5 minutes
2 commentaires
Compostage en surface

Comment réaliser le compostage en surface

Idéalement vous devez toujours couvrir vos sols, même entre deux cultures, soit pas des engrais verts comme la vesce, le seigle, la phacélie, soit avec un pailli. Je vous conseille de lire cet article en rapport : phacélie engrais vert. Pour nourrir la terre et la rendre fertile, il existe une autre option, celle du compostage de surface. Comme le compost en tas, le compost de surface permet de recycler les déchets organiques.

2 autres articles qui ont intéressé les visiteurs de cette page : Pourquoi créer un composteur ? et Carré potager composteur

. Cette technique au potager va favoriser la vie dans le sol à la protégeant de la surface. Elle évitera également l'apparition de mauvaises herbes et évitera ainsi les tâches de désherbage.



Définition du compostage en surface

Cette technique de compostage consiste à étaler sur la sol les déchets au fil de l'eau. C'est la décomposition des éléments qui va nourrir le sol et protéger la biodiversité, actrice importante de la culture biologique.

Quels déchets composter ?

  • Feuilles mortes
  • Feuilles de légumes abîmés (salade, blettes, haricots...)
  • Tailles d'arbustes
  • BRF
  • Pieds de tomates non contaminés
  • Tonte de pelouse
  • Déchets alimentaires
  • Paille

Et les petits composteur alors ?

Personnellement, j'utilise en complément mon petit composteur classique en tas pour récupérer du compost lors de mes semis.

Le compostage de surface et le gain de place au potager

Un intérêt du compostage de surface est le fait que vous n'avez pas besoin de réserver un espace spécifique pour le compost mais vous le faites directement à l'endroit où vous allez cultiver vos légumes. Vos déchets alimentaires sont ainsi déposer directement sur la zone de culture et la décomposition et les extraits s'écoulent directement au pied de vos légumes.

Les surprises du compostage de surface

Comme vous jetez vos déchets végétaux, épluchures de légumes, jus de salade de tomates ou autres restes, vous pouvez avoir la surprise de voir germer en début de printemps des plants de légumes avec le réchauffement de la terre et l'allongement de l'ensoleillement. Il n'est pas rare de voir quelques tiges de pommes de terre ou plants de tomates démarrer au printemps et quelques plants de courges début juin sur la base du sol composté. Pour ne rien vous cacher, ces plants sont naturellement très résistants aux maladies.

Encore une fois, il est question ici de reproduire ce que fait la nature tout au long de l'année afin d'éviter l'utilisation d'engrais chimiques tout en renforçant la qualité du sol de culture en rendant à la terre ce qu'elle nous a donné directement en place.

Les derniers articles de jardinage

Faire tremper ses graines avant de semer - Test du bocal d'eau pour tester son sol - Comment récupérer de l'eau de bouleau ? - Fabriquer un nichoir à oiseaux avec des vieux tiroirs - Comment planter un Ginkgo Biloba (arbre) ? - Comment planter un plaqueminier (arbre à kaki) ? - Combien de temps mettent les carottes à pousser ? - Fabriquer ses rubans de bandes de graines - Fabriquer des Pochettes de Graines - Comment nourrir les oiseaux l'hiver au jardin ? -

Les commentaires des jardiniers :

Envoyez vos commentaires par email

Par yve le 2018-08-07 09:54:02

En ce moment dans les champs c'est la saison des épandage et c'est l'horreur? Existe-t-il une solution pour avoir une fertilisation du sol sans odeur de pourriture ?

Par luc fr. le 2018-08-06 21:06:54

Est ce facile d'équilibre le compost ? Le sol n'est pas trop riche ou trop acide. Je voudrais avoir une bonne terre de jardin.

Questions / Réponses sur Comment nourrir les oiseaux l'hiver au jardin ?