Larves de cétoine ou de hanneton
Faire une recherche sur le blog de jardinage
5 min -
3.8/5 (5 votes) - sommaire

Larves de cétoine ou de hanneton : apprenez à différencier ces larves blanches !

larve de cétoine ou de hanneton ?
larve de cétoine ou de hanneton ?

Vous avez repéré un gros vers blanc rôder sur votre pelouse ou dans la terre du potager ? Des chenilles blanches ont élu domicile dans votre compost ? Vous êtes certainement en présence de cétoines ou de hannetons. Mais avant de songer à éradiquer ces hôtes de la terre, observez-les attentivement ! Car si le hanneton altère sans ménagement vos plantes potagères, la cétoine s'inscrit comme une alliée de taille au jardin. Alors, larve de cétoine ou de hanneton ?




Sommaire :
  1. La larve de cétoine, amie du jardinier
  2. La larve de hanneton, un parasite ravageur
  3. Cétoine ou hanneton : comment les distinguer ?
  4. Comment reconnaître une larve de hanneton ?

haut de page

La larve de cétoine, amie du jardinier

grosse larve blanche
grosse larve blanche

Appartenant à la famille des coléoptères, la cétoine dorée mesure entre 12 et 25 mm de long. Parfois appelée « hanneton des roses », elle affectionne particulièrement les fleurs et les fruits mûrs, et facilite notamment la pollinisation. Mais avant de devenir adulte, cet insecte demeure pendant près de 3 ans à l'état de larve. Durant ce laps de temps, celle-ci se nourrit uniquement des déchets du compost. Quoi de mieux pour décomposer ses molécules organiques et accélérer sa transformation en terreau ? Ne chassez donc plus ces petits hôtes inoffensifs si vous souhaitez réussir vos prochaines cultures !

La larve de hanneton, un parasite ravageur

Plus rare depuis quelque temps dans nos jardins, le hanneton n'en reste pas moins redoutable. Sa larve blanche dans la terre s'attaque sans ménagement aux racines de vos légumes : carottes, pommes de terre, salades ou fraisiers flétrissent brutalement sans motif visible. Elle s'en prend même parfois aux massifs de fleurs. Pour vous prémunir de cette larve de coléoptère, pensez à ameublir régulièrement la terre afin d'exposer ces hôtes indésirables à leurs prédateurs naturels. Pour vous en débarrasser naturellement, un traitement par nématodes pathogènes (Heterorhabditis bacteriophora, Steinernema) devrait se révéler efficace.

Cétoine ou hanneton : comment les distinguer ?

comparer la taille de la tête et des pattes
comparer la taille de la tête et des pattes

S'ils sèment parfois la confusion chez le jardinier, quelques signes caractéristiques permettent de les reconnaître aisément. Ils présentent tout d'abord une différence de couleur et de texture : si les larves de hanneton se présentent comme des vers blanc jaunâtre velus, celles de cétoine sont plutôt grisâtres et lisses. Du point de vue anatomique, la distinction est tout aussi nette. Le hanneton possède une grosse tête munie de mandibules et de longues pattes : tout le contraire de la cétoine, avec sa petite tête et ses pattes quasiment invisibles. Voici enfin une astuce rapide réservée aux plus téméraires : posez le ver sur votre main. Il part sur le dos ? Pas de doute, il s'agit d'une cétoine. Mais s'il avance sur ses pattes, pas de chance : le hanneton a sévi. Plus d'informations et de photos sur ce document pdf trouvé sur le site de http://www.chantelle-le-chateau.fr

Comment reconnaître une larve de hanneton ?

Lucas454 grosse tête, petit cul, grandes pattes

Comment reconnaître une larve de cétoine ?

Lucas454 petite tête, gros cul, petites pattes

Quelle différence entre les larves de cétoines et les larves de hannetons ?

VéroniqueLeblanc la couleur, la taille des pattes et le volume de leur tête. les larves de cétoine se trouvent dans le compost ou les tas de bois en général.


On en parle en ce moment sur les réseaux sociaux


 



haut de page



commentairesCommentaires sur cette fiche

Ajoutez un Avis ou un Commentaire

Envie de partager un conseil avec nous sur cette fiche ?

Commentaire
Mon Prénom

Mon Courriel (facultatif)

Mon Site Web (facultatif)

 


calculette du jardinier

Pour protéger vos tomates du milidou
manomano.fr | Sponsorisé


haut de page
web jardinier
GILLES, web-jardinier : J'aime partager avec les gens des astuces au jardin potager dans un intérêt commun, avoir une production abondante, naturelle et écologique. Au menu, suivi de culture 2018/2020, programme pour débutants, fiches de culture des légumes et calculatrice du jardinier.

 
>> Plan du site
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.