Comment récupérer l'eau de pluie pour son jardin potager ?
Faire une recherche sur le blog de jardinage

Cet aticle de Gilles n'a pas encore été noté.

Comment récupérer l'eau de pluie pour son jardin potager ?

Au lieu d'alourdir votre facture d'eau pour remplir votre arrosoir, pourquoi ne pas exploiter la pluie tout droit tombée du ciel ? Une idée lumineuse qui devrait satisfaire tant votre porte-monnaie que la planète. Comment récupérer l'eau de pluie ? Pourquoi plaît-elle autant aux légumes ? Toutes nos réponses ici !




Sommaire :
  1. Eau pluviale pour potager : quel intérêt ?
  2. Comment installer une cuve de récupérateur d'eau de pluie ?
  3. Quel volume de cuve choisir ?

haut de page

Eau pluviale pour potager : quel intérêt ?

En collectant l'eau de pluie, dites bonjour aux économies ! On estime qu'un toit de 100 mètres carrés permet le recyclage de 45 à 80 mètres cubes d?eau pluviale. Un petit geste qui peut vous faire gagner quelques centaines d'euros annuels dans l'arrosage de votre jardin !
C'est également un bon moyen de préserver les nappes phréatiques et les sources d'eau potable, qui s'appauvrissent d'années en années.
Cerise sur le terreau, l'eau de pluie fait le bonheur des fleurs et des légumes : douce, faiblement minéralisée, dépourvue de chlore et de pH légèrement acide. Seule réserve à émettre : l'eau pluviale des zones côtières, plus riche en sel marin, risque fort de contrarier vos plantes.

Comment installer une cuve de récupérateur d'eau de pluie ?

Le récupérateur d'eau extérieur repose sur un système élémentaire de citerne de stockage, généralement simple à installer avec le schéma fourni. Voici tout de même quelques conseils pour un branchement réussi :

Il existe bien sûr des récupérateurs plus sophistiqués, parfois enterrés, mais plutôt réservés à un usage domestique. Attention : une fosse toutes eaux ou septique n'est pas conçue pour cet usage.

Quel volume de cuve choisir ?

Deux paramètres fondamentaux sont à considérer : les précipitations dans votre région et vos besoins en eau.
Petite formule mathématique pour estimer le volume d'eau récupérable en un an : multipliez la surface au sol de votre habitat par la pluviosité annuelle en mètres, puis ôtez 10 % pour les pertes en évaporation.
Cernez ensuite vos objectifs. Vous arrosez seulement votre petit potager ? 150 à 500 litres d'eau par an suffiront. Vous lavez votre voiture et remplissez un bassin ? Comptez une capacité entre 3 000 et 5 000 litres.



On en parle en ce moment sur les réseaux sociaux






haut de page



commentairesCommentaires sur cette fiche

Ajoutez un Avis ou un Commentaire

Envie de partager un conseil avec nous sur cette fiche ?

Commentaire
Mon Prénom

Mon Courriel (facultatif)

Mon Site Web (facultatif)

 


calculette du jardinier

Pour protéger vos tomates du milidou
manomano.fr | Sponsorisé


haut de page
web jardinier
GILLES, web-jardinier : J'aime partager avec les gens des astuces au jardin potager dans un intérêt commun, avoir une production abondante, naturelle et écologique. Au menu, suivi de culture 2018/2020, programme pour débutants, fiches de culture des légumes et calculatrice du jardinier.

 
>> Plan du site
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.