predateur-doryphore
#culture-des-pommes-de-terre
Prédateurs des doryphores et de leurs larves
5/5 (1 évaluation)
Lecture en 5 minutes
Doryphore adulte sur feuille de pomme de terre

Existe-t-il des prédateurs aux doryphores pour protéger mes pommes de terre

Le doryphore, aussi le doryphore de la pomme de terre, est un coléoptère de couleur jaune clair striée de noire. Le Leptinotarsa decemlineata est un ravageur de la culture de la pomme de terre aussi bien à l'âge adulte qu'à l'état de larves.

Pour préserver ses plantations et protéger les pommes de terre, il existe une méthode 100% naturelle et 100% efficace.



L'histoire de cet insecte ravageur de pomme de terre

Le doryphore est originaire d'Amérique. À force d'échanges commerciaux, il est arrivé sur les côtes bordelaises dès 1922. Dès lors, il n'a cessé d'envahir les cultures et les champs. Dès 1940, on le retrouve dans toute l'Europe.

Sa prolifération rapide et sa voracité sont un vrai fléau dans une Europe en guerre où la nourriture est devenue une denrée rare.

Le doryphore s'attaque aux cultures de pomme de terre, mais également aux tomates et aux aubergines. Il dévore le feuillage de la plante et les tiges ainsi que les tubercules à l'air libre peuvent faire partie de son festin. N'ayant pas vraiment de prédateurs naturels, le doryphore est très actif du mois d'avril à septembre.

Comment se débarrasser efficacement des doryphores ?

Pour une lutte naturelle des doryphores, il s'agit de limiter le nombre d'éclosions. Les ?ufs sont de couleur jaune pâle et se cachent, en grappe, sous le feuillage.

Il faudra veiller à écraser les oeufs entre les feuilles et à tuer les larves, qui sont déjà bien voraces.

Pour les adultes, le seul moyen de lutte sera la cueillette. Tous les deux jours environ, il est conseillé de récupérer l'insecte et de le tuer. D'ailleurs, la loi oblige à sa destruction tant cet insecte provoque de dégâts dans les cultures.

Malheureusement, il n'y a pas possibilité de recours à un prédateur des doryphores, ni à un prédateur des larves du doryphore, comme la coccinelle pour les pucerons par exemple.

Les autres solutions pour éloigner les doryphores

Des solutions existent pour une lutte biologique contre le doryphore sans utilisation de produits chimiques.

La rotation des cultures en est un, puisqu'elle évite la prolifération de ce ravageur. Les haricots, l'ail et le ricin sont d'excellents répulsifs.

Si les cultures sont déjà envahie, le recours à un insecticide biologique peut être envisagé. Il faudra pulvériser les plants de purin de raifort, d'ortie ou de tanaisie.

Le purin est un produit naturel et se préparer en 3 jours par macération des feuilles des plantes sus nommées.

Les derniers articles de jardinage

Utiliser des nématodes au potager - Comment Faire Germer des Noyaux de Cerises ? - Tuteurage des petits pois - Investir dans une Pompe Immergée pour l'Arrosage à l'Eau de Pluie - Sarcloir ou Binette ? - Tapis Chauffant à Semis - Faire entretenir son jardin par quelqu'un - Peut-on mettre en terre des épluchures de légumes, broyées sans danger ? - Faire tremper ses graines avant de semer - Test du bocal d'eau pour tester son sol -

Les commentaires des jardiniers :

Envoyez vos commentaires par email

Questions / Réponses sur Prédateurs des doryphores et de leurs larves

"

En général pour lutter contre les insectes vous devait inspecter les feuilles à la recherche de la larve et les enlever au fil de l'eau.

Je ne connais pas d'insectes qui mange la chrysomèle de la pomme de terre mais les poules peuvent gratter la terre et les manger. Pensez aussi à pratiquer la rotation des cultures

Vous pouvez planter du lin bleu qui est un excellent répulsif à ces indésirables.