quel-terreau-a-semis-choisir
#outils-du-jardinier
Quel terreau à semis choisir ?
4.4/5 (7 évaluations)
Lecture en 5 minutes
Quel terreau choisir pour ses semis ?

Terreau pour semis : nos conseils pour bien le choisir

Pour un jardinier amateur, se lancer dans la plantation de semis constitue un véritable défi. Parmi les nombreuses questions fréquemment posées, le choix du terreau figure en tête de liste. Quel terreau pour semis choisir ? Faut-il privilégier un terreau bio ? Faisons la lumière sur ce point crucial pour la poussée de nos plants.



Quel terreau pour semis ?

Le terreau pour semis s'emploie communément pour planter les graines de fleurs ou de légumes. Il convient aussi bien aux pots et jardinières, qu'aux semis en godet. Plus coûteux que le terreau universel, sa texture moins grossière s'adapte parfaitement à la culture des semis. Ce type de substrat se décline également en terreau professionnel pour l'agriculture et l'horticulture.

Comportant généralement un mélange de matières minérales et organiques (tourbe, sable, perlite?), il est spécialement conçu pour favoriser le développement optimal des plants. Voici quelques conseils pour vous aider à reconnaître un bon terreau de semis :

  • une granulométrie fine : un terreau comportant de gros débris forme autant d'obstacles à l'enracinement et à l'émergence des parties aériennes, et peut compromettre la germination ;
  • un substrat léger et drainant : les radicelles n'apprécieront pas un trop fort taux d'humidité, synonyme de pourrissement ou de prolifération microbienne ;
  • une bonne rétention en eau : un terreau spécial semis doit pouvoir fournir un apport hydrique continu à la plantule ;
  • une pasteurisation : en débarrassant le substrat des germes qu'il contient naturellement, cette étape prévient l'apparition de bactéries pathogènes.

Pourquoi opter pour un terreau pour semis bio et sans tourbe ?

L'exploitation des tourbières nuit aux écosystèmes fragiles qu'elles abritent. Les terreaux pour semis portant la mention « sans tourbe » sont donc à privilégier. Par ailleurs, se tourner vers le bio garantit un terreau exempt d'engrais de synthèse.

Si vous êtes un adepte du fait-maison et du jardinage pas cher, vous pouvez confectionner votre propre terreau pour semis. Mélangez simplement 40 % de terre du jardin, 40 % de compost d'écorces (à défaut, fibres de bois ou déchets verts mûrs), et 20 % de sable, en tamisant le tout si besoin. Adjoignez-y un peu de terre de taupe pour fortifier vos plants !

Quand commencer les semis en godet ?

Tomates, courgettes, salades : on s'y met quand ? Effectuez un calcul à rebours, en sachant que le temps de levée des semis est d'environ 1 mois. N'oubliez pas non plus que les gelées devront être terminées ! Pour un temps clément dès fin avril par exemple, fin mars sera un bon compromis. Dernier conseil, veillez à trouver la juste mesure pour l'arrosage des semis : la terre doit rester humide, sans excès.

Les derniers articles de jardinage

Utiliser des nématodes au potager - Comment Faire Germer des Noyaux de Cerises ? - Tuteurage des petits pois - Investir dans une Pompe Immergée pour l'Arrosage à l'Eau de Pluie - Sarcloir ou Binette ? - Tapis Chauffant à Semis - Faire entretenir son jardin par quelqu'un - Peut-on mettre en terre des épluchures de légumes, broyées sans danger ? - Faire tremper ses graines avant de semer - Test du bocal d'eau pour tester son sol -

Les commentaires des jardiniers :

Envoyez vos commentaires par email

Questions / Réponses sur Quel terreau à semis choisir ?