Le nouveau virus de la tomate, êtes-vous concernés ?
>> voir le sommaire

Cet aticle de Gilles n'a pas encore été noté

Le virus de la tomate

virus de la tomate
virus de la tomate

Vous avez certainement entendu parler d'un nouveau virus qui menace les tomates, piments et poivrons. Vous avez été nombreux à me demander par email ou sur le groupe Facebook qu'est ce que c'était exactement que ce virus de la tomates. Voici le résultat des recherches que j'ai fait sur ce virus mosaïque ou encore du fruit rugueux brun de la tomate (tobamovirus ou ToBRFV pour Tomato Brown Rugose Fruit Virus). A ma connaissance, ce virus présente des risques forts d'introduction en France et de dissémination mais il n'a pas encore été détecté dans l'hexagone.
Ce virus peut toucher toutes les variétés de tomates.


Sommaire :
  1. Virus de la mosaïque de la tomate
  2. Traitement virose de la tomate
  3. Maladie bronzée de la tomate
  4. Les cas de virus de la tomate en France

Ma dernière vidéo sur Youtube


haut de page

Virus de la mosaïque de la tomate

>> retour au sommaire

On parle de ce nom de part les symptômes permettant d'identifier le virus et de donner l'alerte : chlorose, mosaïque et marbrures. Vous trouverez toutes les informations sur ce site.

Traitement virose de la tomate

>> retour au sommaire

Pour le nouveau virus de la tomate, pas de traitement à ce jour. Le sol reste contaminé plusieurs années. En ce qui concerne les autres les autres virus, voici un pdf que j'ai trouvé avec toutes les explications.

Maladie bronzée de la tomate

>> retour au sommaire

C'est une autre virus de la tomate. Un phytovirus du genre Tospovirus. Retrouvez plus d'informations sur le virus TSWV.
Les fruits des plants de tomates sont aussi touchés et présentent des mosaïques.

Les cas de virus de la tomate en France

>> retour au sommaire

Il y aurait eu un cas de virus de la tomate dans le Finistère ? Un producteur aurait constaté les symptômes en rapport à la maladie du fruit rugueux de tomate brune. Ce virus étant contagieux, il est de bonne augure d'être prudent. Pourtant à date, rien n'a encore été confirmé. Ce virus a été identifié pour la première fois en Israël en 2014 et il n'y a pas de traitement efficace pour le moment. Des épidémies ont eu lieu dans des pays proches comme l'Allemagne (en cours d'éradication) ou l'Italie.

Vous aimez ? Partagez cet article !





haut de page



commentairesCommentaires 4 commentaires sur cette fiche

Ajoutez un Avis ou un Commentaire

Envie de partager un conseil avec nous sur cette fiche ?

Mon Commentaire
Mon Prénom
Mon Courriel (facultatif)
Mon Site Web (facultatif)
 


Tous les Commentaires

Par Maurice le 2020-03-05 à 19:56:38

Merci , je découvre votre site . Je ne suis pas jardinier mais votre vidéo permet a un novice comme moi de suivre pas a pas la façon de procéder .


Par Daniel le 2020-02-25 à 11:29:21

comment peut-on dire qu'il n'y a pas de traitement mais que le virus a été éradiqué en Allemagne ? Sont forts les cousins Germains !


Par Hélène le 2020-02-25 à 11:07:58

Merci pour les recherches et les infos transmises, je vais donc surveiller de près mes plants pour éviter la contamination des voisins. Souhaitons qu'ils en fassent autant !


Par Jean-Marie SINTURET le 2020-02-19 à 09:02:04

J'ai entendu parler de ce virus il y a environ 2 à 3 mois et de nouveau ces jours-ci. J'ai bien étudié et regardé les différents sites qui en parlent ainsi que bien observé toutes les photos de tomates infectées et je peux affirmer à 100\% que les tomates de mon jardin, l'an dernier en 2019, étaient touchées. Beaucoup présentaient ces taches jaunes caractéristiques plus ou moins grandes, j'avais des tomates moitié mûres moitié vertes pour le même fruit, des zébrures rugueuses tant sur les fruits que sur les feuilles etc...donc le virus était bel et bien en France l'an dernier déjà. J'avais acheté mes plants dans un lycée agricole, pensant qu'ils étaient produits sur place mais j'ai appris ensuite que ces établissements les font venir de Hollande. Et je n'ai sans doute pas été le seul à être concerné. J'ai bien entendu arraché et jeté les plants et les fruits mais je ne les ai pas détruits comme il aurait fallu le faire car j'ignorais alors la gravité de la maladie. J'ai prévenu hier par téléphone le Ministère de l'agriculture où l'on m'a simplement conseillé de faire preuve d'attention pour cette année lors du développement de mes tomates et de prévenir un organisme à Orléans si je constate la maladie.


calculette du jardinier

Articles en rapport avec : TOMATES



NEWSLETTER GRATUITE + ACCES CALCULETTE

     



haut de page
web jardinier
GILLES, web-jardinier : J'aime partager avec les gens des astuces au jardin potager dans un intérêt commun, avoir une production abondante, naturelle et écologique. Au menu, suivi de culture 2018/2020, programme pour débutants, fiches de culture des légumes et calculatrice du jardinier.

 
>> Plan du site
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.