fonte-des-semis-de-tomates
#culture-des-tomates
Fonte des semis de tomates : apprenez à faire face !
4.5/5 (4 évaluations)
Lecture en 5 minutes
4 commentaires
Attention à la fonte des semis de tomates

Fonte des semis de tomates : apprenez à faire face !

Votre rang de tomates vous semble bien clairsemé ? Vos plantules à peine levées se meurent sur pied ? Vous voilà certainement touché par la fonte des semis de tomates. De quoi s'agit-il ? Comment lutter contre cette maladie redoutable du potager ? Découvrez comment la reconnaître et l'éviter.



Qu'est-ce que la fonte des semis de tomates ?

La fonte des semis est une maladie fongique (ou cryptogamique) se déclarant généralement juste avant ou peu après la levée des graines de tomates. Elle peut être provoquée par différents champignons microscopiques tels que Fusarium, Rhizoctonia, Pythium ou Phytophtora qui s'introduisent dans les tissus de la plante. Ceux-ci sont parfois déjà présents dans le sol, mais se trouvent également dans certains terreaux ou sur les graines du commerce.

Précisons que la fonte des semis ne touche pas uniquement les tomates ! Elle s'attaque aussi à toutes les plantes semées : aubergine, carotte, chou, haricot, bégonia, pétunia?

Comment reconnaître cette maladie fongique ?

S'en prenant en premier lieu à la tige, qui s'affine et rougit, la fonte des semis finit par affecter l'intégralité de la plantule. Celle-ci commence à se dessécher et à brunir, puis rapidement s'affaisse et se nécrose. D'abord localisée sur un pied, cette invasion se propage très rapidement et entraîne le dépérissement de toute la planche de semis.

Quel traitement contre la fonte des semis ?

Une fois installée au jardin, la fonte des semis ne se laisse pas aisément déloger. Si les remèdes curatifs sont quasiment inexistants, il existe heureusement des actions préventives à mener pour s'en prémunir.

Tout commence par de bonnes conditions de culture, car les champignons incriminés affectionnent tout particulièrement les atmosphères froides et humides. Pour limiter leur prolifération, votre sol doit être bien drainé et aéré. Semez ensuite vos graines sous des températures douces et par temps sec, en respectant la profondeur indiquée. Veillez ensuite à éclaircir rapidement les semis trop rapprochés. Pour limiter encore les risques de contamination, vous pouvez également désinfecter votre outillage ou opter pour un terreau sans germe.

Les arrosages des jeunes pousses doivent être très modérés : privilégiez une vaporisation des feuilles à l'eau claire.

Avec ses propriétés fongicides, le purin d'ortie s'affiche comme une solution naturelle à pulvériser sur le sol pour protéger les plants. Recouvrir le sol de charbon de bois finement broyé reste intéressant pour absorber l'excédent d'eau tout en retenant certains micro-organismes pathogènes : pensez-y !

Les derniers articles de jardinage

Arrosage des Carottes - Éviter les tiques au potager - Désherber une grande surface comme sa terrasse - Où Trouver du Paillage Gratuit - Utiliser des nématodes au potager - Comment Faire Germer des Noyaux de Cerises ? - Tuteurage des petits pois - Investir dans une Pompe Immergée pour l'Arrosage à l'Eau de Pluie - Sarcloir ou Binette ? - Tapis Chauffant à Semis -

Les commentaires des jardiniers :

Envoyez vos commentaires par email

Par Marchand Daniel le 2021-04-18 09:54:37

j'ignorais cette maladie et je pense ne pas être touché.

Par Rosa le 2021-04-15 20:36:49

trop d'eau lors de l'arrosage à mon avis

Par Laurent le 2021-04-15 20:34:38

c'est surtout lors des semis en terrine

Par Norbert CONDAT le 2021-04-15 20:02:13

Je n'ai jamais eu de fonte de semis de tomates ou d'autres plantes. Peut-être par ce que je fais rarement des semis directs dans le sol préférant élever les plantes en godet avant de les repiquer. Godets que j'arrose par pulvérisation et que traite précocement au purin d'ortie.

Questions / Réponses sur Fonte des semis de tomates : apprenez à faire face !