amendement-potager-naturel
#permaculture
Les amendements naturels idéals pour votre potager
Lecture en 5 minutes

Les amendements naturels idéals pour votre potager

Ce ne sont pas les plantes qu'il faut nourrir mais le sol. Cet adage résume parfaitement la philosophie à adopter pour obtenir un potager donnant un rendement optimal. Une bonne préparation du terrain est essentielle.



Déterminer le terrain idéal pour son potager

La terre idéale pour cultiver son potager possède un pH compris entre 6,5 et 7. C'est à dire, ni trop alcalin, ni trop acide dans une terre légère. C'est le taux nécessaire pour rendre la terre fertile et que celle-ci assimile de manière idoine les nutriments et permette ainsi un développement des végétaux dans de bonnes conditions. Dans le cas contraire, il faudra un apport d'amendement pour enrichir le sol de son potager et optimiser sa composition.

Qu'est-ce qu'un amendement ?

On a souvent tendance à confondre amendement et engrais naturels alors que chacun d'entre eux possède sa propre finalité. L'amendement a pour objectif d'améliorer le sol dans la durée, d'équilibrer son pH, de retenir l'eau et de bonifier la structuration du sol. Tandis que l'engrais est un apport ponctuel dépendant de la culture du moment.

Préparer le sol et améliorer sa structure

Les démarches à déployer ne sont pas trop lourdes, il suffit de faire preuve de patience et laisser faire la nature. Pour que la vie dans le sol puisse s'épanouir, on ajoutera des matières organiques afin qu'elles se transforment en humus. L'humus est un amendement naturel qui contient les nutriments assimilables par les végétaux. Les argiles empêchant l'eau de pénétrer, on ajoutera du sable qui laisse passer l'eau et les amendements minéraux.

Quels amendements naturels utiliser ?

Pour alléger une terre de manière efficace et ainsi permettre une meilleurs circulation de l'eau, des nutriments et une multiplicité des micro-organismes, on utilisera des matières organiques, des déchets végétaux et des amendements minéraux. Le compost et le fumier enrichissent singulièrement le sol qui se transformera en humus. Ce dernier retient l'humidité des sols ce qui représente un avantage certain lorsque l'on traverse des périodes estivales particulièrement caniculaires. La dolomie comme amendement calcaire est également très appréciée et efficace.

Quand et comment utiliser un amendement pour son potager

Les périodes idéales sont au début du printemps ou à l'automne. Pour cette dernière période, on insistera surtout sur des matières organiques très riches comme du compost et du fumier frais. On pourra aussi utiliser des épluchures par exemple.

Après plusieurs années de ce régime, votre sol sera bien structuré et riche, prêt à supporter tout type de culture. Il sera bien aéré, contiendra de l'eau, des matières organiques et de l'humus. Vous n'aurez plus qu'à semer et à regarder pousser vos légumes !

Les derniers articles de jardinage

Arrosage des Carottes - Éviter les tiques au potager - Désherber une grande surface comme sa terrasse - Où Trouver du Paillage Gratuit - Utiliser des nématodes au potager - Comment Faire Germer des Noyaux de Cerises ? - Tuteurage des petits pois - Investir dans une Pompe Immergée pour l'Arrosage à l'Eau de Pluie - Sarcloir ou Binette ? - Tapis Chauffant à Semis -

Les commentaires des jardiniers :

Envoyez vos commentaires par email

Questions / Réponses sur Les amendements naturels idéals pour votre potager

Sans aucun doute c'est le compost à maturité qui est le meilleur amendement au potager. Vous pouvez aussi utiliser du fumier de cheval à l'automne ou de la tonte de pelouse dès le printemps.