Enlever les gourmands des tomates
Faire une recherche sur le blog de jardinage
5 min -
4.4/5 (79 votes) - 9 commentaires - sommaire

Enlever les gourmands des tomates

Gourmand à l'aisselle entre la tige et la branche
Gourmand à l'aisselle entre la tige et la branche

Tailler ou ne pas tailler ses plants de tomates ? Faut-il enlever les gourmands des plants de tomates ? Ce sont les questions qui se posent depuis plusieurs années maintenant, et les avis des jardiniers amateurs sont partagés.



2 articles à lire : Pourquoi mes tomates sont plates et noires ? et Les variétés de tomates

Sommaire :
  1. Qu'est-ce qu'un gourmand ?
  2. Pourquoi faut-il les enlever ?
  3. Comment les enlever ?
  4. Pourquoi certains jardiniers disent qu'il faut les laisser ?
  5. Comment pincer les tomates (Vidéo)
  6. Faut-il enlever les gourmands des tomates ?

haut de page

Ecoutez la lecture de l'article sous-titré


Qu'est-ce qu'un gourmand ?

Un gourmand est une branche secondaire que se développe sur une branche principale d'une plante. Par définition, c'est une tige secondaire qui consomme des ressources au dépend de la tige principale.

Pourquoi faut-il les enlever ?

Gourmands à pincer
Gourmands à pincer

Ces petites branches poussent à l'aisselle des branches de tomates. Il épuisent la plante car cette tige partage l'énergie pour la production de fruits. En laissant tous les gourmands, les pieds deviennent alors touffus, les fruits voient peu de soleil et le tuteurage est délicat. Jetez un oeil aussi à cet article intéressant : tomate cul noir.Avec beaucoup de feuille, le séchage des plants de tomates est plus délicat ce qui l'expose au mildiou. Il est donc utile de passer régulièrement pour les enlever.

Comment les enlever ?

Il suffit tout simplement de pincer le gourmand à l'aide des doigts et de le décrocher tout doucement, sans mouvement brusque, sinon vous pouvez risquer d'abîmer la tige principale. Une fois après les avoir coupés, ne les laissez pas par terre, mais mettez-les au compost. L'idéal, c'est de pratiquer la taille des gourmands quand il y a 3 jours consécutifs de beau temps car c'est le laps de temps qu'il faut à la plante pour cicatriser. Avec cette technique, vous ne facilitez pas la propagation du mildiou, qui est un champignon microscopique qui se trouve à terre et qui se propage avec les éclaboussures de l'eau de pluie. Il suffit d'une petite égratignure au niveau de la plante et le mildiou peut s'installer facilement. C'est pourquoi cette technique est efficace car votre pied cicatrisera avec le soleil.

Pourquoi certains jardiniers disent qu'il faut les laisser ?

Certains jardiniers amateurs pensent qu'il ne faut pas couper les gourmands des tomates car ils pourront produire des fleurs, puis des fruits. Or un gourmand est une tige qui rend le plant de tomate touffu. Certes, une fois le gourmand poussé, il donne, lui aussi de l'énergie à la plante grâce à la photosynthèse, mais cependant, durant la pousse du gourmand, celui-ci utilise toute l'énergie de la plante, et vous risquez de perdre des tomates !

Comment pincer les tomates (Vidéo)



+ de jardinage sur ma chaîne Youtube

Faut-il enlever les gourmands des tomates ?

Voici de témoignages de jardiniers avec des avis divergents sur ce sujet des gourmands :
Fan Jé : "Au début tu les enlèves parce que c'est facile...et après tu te laisses vite déborder et tu finis par laisser faire et dans les deux cas c est la jungle."

Faut-il supprimer les premiers gourmands des tomates ?

Jean Tahar Zimzamzoom : "Il faut enlever les premiers gourmands jusqu'à ce que la plante fasse 5 bouquets ensuite l'arrêté tout en haut et laisser le gourmand du bas repartir la force repart du bas"

Cultiver les tomates avec ou sans gourmands ?

Armand Ranquet : "J'ai expérimenté, gourmands pas gourmands. Et bien j'ai fini par laisser les gourmands tranquilles, Les fruits ne sont pas plus petits, sont très nombreux et cerise sur le gâteau les branches s'enchevêtrent ce qui fait un mur végétal et l'an dernier il a résisté à des vents violents , je suis dans la vallée de Rhône et quand ça souffle ça souffle"


On en parle en ce moment sur les réseaux sociaux


 



haut de page



commentairesCommentaires 9 commentaires sur cette fiche

Ajoutez un Avis ou un Commentaire

Envie de partager un conseil avec nous sur cette fiche ?

Commentaire
Mon Prénom

Mon Courriel (facultatif)

Mon Site Web (facultatif)

 


Tous les Commentaires

Par harold le 2021-03-19 à 21:54:22

Bonjour par recherche sur la toile, j'ai trouvé que l'on peut réaliser un purin de tomate, environ 1 kg pour 10 litres d'eau qui peut avoir deux emploi. Il faut le diluer je crois à 20\% pour un insecticides bio contr les pucerons, ce truc un producteurs de plant bio m'n a parlé, bien que lui utilise un autre truc, la feuille de lierre. Le deuxième usage du purin de tomate serait, de faire un engrais dynamique pour les tomates elles-mêmes, ce n'est pas banal c'est un truc que j'ai essayé l'an passé, ce qui est sur c'est que cela ne fait pas de tort, mais une précision, des gourmands sains


Par Michel le 2020-06-13 à 14:38:32

Bonjour, par tradition j'ai longtemps pratiqué l'élimination des gourmands; mais désormais j'en laisse 3 à 5, et j'en suis très satisfait: plus de fruits, plus gros et des pieds forts et sains. Je pense que cela est dû à l'abondance de feuilles qui apporte l'énergie aux racines, par la photosynthèse. Par contre , je supprime les gourmands des gourmands. Je prévois 1m30 entre chaque pied et plante 2 piquets par pieds. Attention, mon observation n'est pas une impression: je pèse ma production pour la comparer à un ou 2 pieds témoins, cultivé "à l'ancienne ". Depuis que j'ai découvert la "Rose de Berne" je ne jure que par elle; je lui apporte quelques voisines pour la comparaison mais à chaque fois c'est elle qui remporte la palme de mon entourage.


Par Hélène le 2020-05-13 à 15:12:37

Bizarrement je trouve que les gourmands donnent plus de fruits que les tiges principales... je retire donc la grosse tige du dessous quand le gourmand est assez costaud. En plus il pousse bien vers le haut. Quelqu'un d'autre dans mon cas ?


Par Joëlle le 2019-07-08 à 23:45:33

J'ai lu les commentaires en plus de l'article. Je ne savais pas qu'on pouvait repiquer les gourmands pour refaire des plants! Excellent! J'essaierai! Merci pour l'astuce!!


Par Christian le 2018-09-21 à 07:00:55

on peut repiquer les gourmands qui donneront de nouveaux pieds de tomates


Par odette berger le 2018-09-07 à 21:14:00

je garde des gourmand assez fort puis je les casse et place dans un bocal d'eau avec un morceau de charbon les racines a 6 voir 7 cm alors je repique pour avoir jusqu'à l'automne des fruits


Par PERCHERON JOSIANE le 2018-08-01 à 18:21:52

les gourmands lorsqu ils sont grands je les retire délicatement je les trempe dans baume bouturage et je les replante en prenant bien soin de bien arroser puis un peu tous les soirs jusqu a leur démarrage et j ai d aussi beau fruit que mes plants achetés c'est pour cette raison que je n achète que 2 pieds de chaque catégorie


Par Gilles - Jardin Potager Bio le 2018-07-09 à 07:48:56

Merci Jackie, c'est corrigé. En effet j'ai des tomates sur mes gourmands également cette année.


Par Jackie le 2018-07-08 à 21:12:15

Les gourmands produisent des fleurs et des tomates. On peut en laisser quelques uns ,ce qui donnera plusieurs tiges et donc beaucoup plus de tomates Par contre éviter de laisser les gourmands de ces nouvelles tiges car effectivement les tomates vont devenir très touffues et plus de risque de mildiou de ce fait là  par manque d'air entre les branches (donc plus de difficultés à sécher ) et moins facile de surveiller une éventuelle attaque de mildiou. Je vous conseille de lire cet article en rapport : tomates 2019.


calculette du jardinier

Articles en rapport avec : TOMATE

Engrais naturel pour les tomates
Faire mûrir des tomates
Semis des Oeillets d'Inde ?

D'autres articles pour les jardiniers :
stocker sa recolte
outils de jardin
a quelle profondeur planter les tomates
les cultures dans les champs
nichoir a oiseaux a fabriquer
engrais liquide coquille d oeuf

haut de page
web jardinier
GILLES, web-jardinier : J'aime partager avec les gens des astuces au jardin potager dans un intérêt commun, avoir une production abondante, naturelle et écologique. Au menu, suivi de culture 2018/2021, programme pour débutants, fiches de culture des légumes et calculatrice du jardinier.

 
>> Plan du site
Ce site participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.